Sécurité émotionnelle

Soucieuse de proposer aux femmes enceintes, aux couples et aux bébés le meilleur de la médecins française et américaine, la maternité de l’Hôpital Américain de Paris a créé le programme de sécurité émotionnelle maternelle.

Le programme de sécurité émotionnelle maternelle est conçu sur l’évidence scientifique qui montre que la sécurité émotionnelle de l’enfant se construit progressivement dès la grossesse, à l’occasion de la naissance et, notamment pendant les deux premières années de vie post natale.

En effet, devenir parents constitue un des plus grands défis dans la vie d’une femme, d’un homme et d’un couple. Pour la femme, la grossesse est une véritable crise maturative, à l’instar de l’adolescence, étape charnière du cycle de la vie qui vient dévoiler les forces et les fragilités de chacune. Pendant la grossesse, passer du statut d’enfant de ses propres parents à celui de mère d’un enfant encore inconnu implique, une transformation du corps, des modifications de la vie psychique et la réécriture des liens familiaux.

Par la suite, de la qualité de la relation mère-bébé et parents-bébé dépendra, en grande partie, la manière dont l’enfant construira son développement, notamment par la fondation de :

  • De son schéma d’attachement, lui permettant de bâtir sa sécurité interne et ses relations futures avec autrui.
  • De son moi-corporel, première structuration de son monde interne au tour de l’inscription du corps dans la psyché.
  • De l’instauration de la régulation émotionnelle, dont dépendra l’accès à l’empathie, à la tendresse et à son propre monde interne. 

 
De cette manière, l’accompagnement de la rencontre parents-bébé, dès le 4ème mois de grossesse et pendant les 24 premiers mois de vie, répond à un enjeu de prévention, de dépistage et de soin des troubles précoces du développement et de la parentalité. Le programme de sécurité émotionnelle maternelle de l'Hôpital Américain de Paris s'inscrit dans le programme des "1000 jours" de l’enfant qui constituent aujourd’hui un concept incontournable afin de souligner l’importance de cette période clé pour tout individu. En effet, il s’agit d’une période sensible pour le développement et la sécurisation de l’enfant, qui contient les prémisses de la santé et du bien-être de l’individu tout au long de la vie.

"LA CONSTRUCTION D’UN LIEN DE CONFIANCE AVEC L’ÉQUIPE DÈS L’INSCRIPTION À LA MATERNITE"

Nous disposons d’évidences scientifiques suffisantes démontrant que la qualité de la relation entre les femmes enceintes et les couples et l’équipe de la maternité est un des facteurs qui sécurisent le plus efficacement la naissance. De cette manière la maternité de l’Hôpital Américain de Paris privilégie la construction de une relation de confiance à l’occasion de moments cruciaux de la grossesse, de la naissance et de la vie postnatale.


L’entretien prénatal précoce (EPP)

Lors de l’inscription à la maternité, les femmes enceintes et les couples se voient proposer l’entretien prénatal précoce (EPP), devenu depuis le 01 mai 2020 un rendez-vous obligatoire de toute grossesse (Article L. 21221 du code de Santé Publique),

 Dans notre maternité, l’EPP, réalisé par des sages-femmes formées, est un rendez-vous crucial qui permet d’entrer en contact avec la femmes enceinte et le couple et de présenter notre système de santé concernant la grossesse et la naissance, ainsi que notre offre de soins. Aussi, l’EPP permet de rendre explicites les forces et les fragilités des femmes enceintes et des couples, premier aperçu partagé pour bâtir un projet de naissance. 

Devant le constat fait par la littérature scientifique, nous montrant que 54% des femmes enceintes souffrent d’anxiété et que 37% sont concernées par une dépression prénatale, la maternité de l’Hôpital Américain de Paris proposera à ses patientes, lors de l’EPP, la passation du GHQ28, auto-questionnaire gold standard dans le dépistage de la détresse émotionnelle en médecine somatique.


AU TROISIÈME TRIMESTRE 

Les obstétriciens, les sages-femmes et les anesthésistes de notre maternité accordent une importance particulière aux rendez-vous de la fin de la grossesse car ils permettent d’anticiper la naissance devant son imminence et de réajuster le projet de naissance à la réalité.

Puisque la littérature scientifique montre que 20% de toutes les femmes qui accouchent vont faire une dépression postnatale 6 semaines après la naissance, il sera proposé aux femmes enceintes, à l’occasion de ces rendez-vous de fin de grossesse, la passation de l’échelle d’Édimbourg de dépression postnatale, gold standard dans l’identification de femmes susceptibles de connaître cette complication de la naissance.


A LA SORTIE DE LA MATERNITÉ 

Le post-partum immédiat est une des plus intenses expériences pour une femme et pour un couple car, ils découvrent la réalité d’un nouveau-né. Cette découverte, partagée avec l’équipe de la maternité, est l’occasion pour nous réajuster aux besoins de la dyade mère-bébé et de triade parents-bébé.

Puisque la littérature scientifique nous a montré qu’environ 16% des femmes ayant connu un « imprévu de la salle de naissance » développent un syndrome de stress post-traumatique, l’équipe de suite de couches proposera à ces patientes la passation du Perinatal Post-Traumatic Questionnaire (PPQ), gold standard dans l’identification de ces situations.

 


LES CONSULTATIONS POSTNATALES

Enfin, le PSEM accorde une particulière attention aux femmes et ou dyades mère-bébé ayant connu :

  • Un parcours en médecine fœtale.
  • Un parcours en médecine de la reproduction.
  • Un parcours en médecine néonatale.

De ce fait, une proposition de consultation pédiatrique et pédopsychiatrique spécifique sera faite à ces dyades mère-bébé, à un mois de la naissance.


L’OFFRE DE SOIN 

Afin de mieux répondre aux besoins de femmes enceintes, de couples et de bébés, la maternité de l’Hôpital Américain de Paris met à la disposition des patients tous les moyens de la médecine moderne dans le domaine de la santé mentale. Ainsi, tous ces outils ont été validés scientifiquement et leur utilisation se fait à l’intérieur de protocoles déployés en équipe.

  • Des consultations de dépistage avec une psychologue.
  • Des consultations de prise en charge avec des pédopsychiatres périnatalistes, qui proposent des parcours de soins pluridisciplinaires :
    • Évaluations globales. 
    • Stratégies psychopharmacologiques.
    • Psychothérapies spécialisées en psychopathologie périnatale .
    • Techniques de désensibilisation du trauma : EMDR, acupression, hypnose
    • Accompagnements en prénatale et à domicile en post-natale par une psychomotricienne spécialisée dans la méthode sensori-motrice de Bullinger.

Dialectical behavoiral therapy (DBT)
La littérature scientifique internationale conçoit la crise maturative de la grossesse comme une situation de dysrégulation émotionnelle et préconise donc l’utilisation des outils de la DBT auprès des femmes enceintes en situation de fragilité ou ayant franchi le seuil pathologique.
 
La prise en charge DBT à l’intérieur du PSEM se décline de la manière suivante :

MODULE 1 : du 4ème au 7ème mois de grossesse : 12 séances

  • 4 séances de compétences de pleine conscience :
    • « Réduire la douleur, la tension et le stress »
    •  Augmenter le sentiment de bien-être 
    •  « Améliorer la santé physique, les relations et la tolérance à la détresse » 
       
  • 4 séances de tolérance à la détresse :
    • Surmonter les crises
    • Accepter la réalité qu’on ne peut pas changer
       
  • 4 séances de régulation émotionnelle :
    • Réduire la souffrance émotionnelle 
    • Travailler sur la capacité à comprendre ses propres émotions
    •  Réduire la vulnérabilité à la souffrance émotionnelle 

Aussi, les femmes ayant un score supérieur au seuil du Perinatal Post-Traumatic Questionnaire, pourront bénéficier d’une prise en charge de cette pathologie.

Incredible years

 

Dans les suites de la naissance, le PSEM se suit d’un module inspiré du programme « Incredible Years », reconnu et validé par la littérature scientifique internationale, qui vise à soutenir et promouvoir les compétences et la sensibilité parentale aux besoins et au développement de l’enfant. De cette manière, « IncredibleYears » sera proposé aux femmes et aux couples ayant été identifiés à risque ou dans une situation pathologique :

 

 

MODULE 2 : de la naissance au 1 an de l’enfant : 

Ce programme permet aux parents :

  • D’aider leurs bébés à se sentir aimés, en confiance et en sécurité.
  • D’encourager le développement psycho-affectif et cognitif de leur bébé.

Il se décompose en 6 thèmes répartis sur 12 séances d’une durée de 2h : 

  1. La rencontre avec son bébé (0-3 mois) (2 séances).
  2. Développer la communication avec son bébé (3-6 mois) (2 séances).
  3. Stimuler les cinq sens du bébé (2 séances). 
  4. Apprendre à comprendre son bébé (2 séances).
  5. Savoir demander de l’aide (2 séances).
  6. Le développement du Soi du bébé (6-12 mois) (2 séances).